À propos       Parcours      Tour guidé      Contact



8    Collectif Allard-Duchesneau

Ordures célestes

Celestial Rubbish
RUELLE LÉGARÉ

Nous cherchons à détourner l’objet de sa signification première en l’utilisant comme matériau produisant des formes nouvelles et inusitées. L’objet se voit dévié de son sens au propre comme au figuré : non seulement le conteneur ne peut-il plus contenir, mais son intérieur à l’origine opaque se révèle brillant. Son fond perforé, duquel se déversent des chaînettes dorées, telles des nouilles collées au fond d’un chaudron, laisse circuler la lumière et attire le regard. Laissez-vous doucement balayer le visage par celles-ci en parcourant l’espace. Vos repères s’en verront subtilement changés. Cette magnification de l’opprobre vous engage dans un exercice de contemplation : l’opposition insolite du laid et du beau vous invite à vous interroger sur les préconceptions esthétiques et sur le sens que portent les objets de l’espace urbain.

Remerciements : Philippe Tountas de Services Matrec, les Ateliers Jean-Brillant et Robert Plante.



A desire to strip objects of their primary meanings and instead take them as raw materials for new and surprising forms resulted in a figurative and literal reimagining: the garbage container has not only ceased to contain anything, but its opaque interior is resplendent with mirrors. A plethora of small golden chains hang from the dumpsters perforated bottom, like cooked noodles stuck to the bottom of a pot. Those walking underneath the work will be gently brushed in the face by the chains, subverting our ideas of our surroundings. Thwarted expectations elicit contemplation, and this bizarre juxtaposition of ugliness and beauty inspires us to question our aesthetic prejudices and the meanings of the objects all around us in the urban environment.

Special thanks: Philippe Tountas (Services Matrec), Ateliers Jean-Brillant, Robert Plante


‹ Retour au parcours