À propos       Parcours      Tour guidé      Contact



8    Margaux Rodot, Mickaël Martin et Benoît Tastet

Je me souviens d’un hiver

I Remember a Winter
Angle Dalhousie et de la Barricade

« Je me souviens du château Frontenac et des œufs cuits au sirop d’érable de la grand-mère de Catherine, mais surtout des premières neiges, des craquements de la glace sur le fleuve ainsi que du pain de sucre formé de brumes gelées. » En tant que Français, les trois architectes s'interrogent sur le regard qu’ils portent sur la culture québécoise et sur la (mé)connaissance qu’ils en ont. En jouant avec les clichés, ils proposent un « hiver en été », comme un symbole des relations parfois distantes, mais souvent profondes. L'installation Je me souviens d'un hiver invite à une pause rafraichissante, à un moment contemplatif ou simplement à se détendre dans un espace réinventé.

“I remember the château Frontenac, and the maple syrup eggs of Catherine’s grandma. But most of all, I remember the first numbing snows, the cracking ice of the St. Lawrence, or the sugarloaf and its iced mist.” As French people, the architect trio studies the way they see the Québec culture and their (mis)conception of it. By playing with stereotypes, they propose a “winter during summer”, like a symbol of our relationships sometimes distant, but most of the time deep. The installation I Remember a Winter invites to a refreshing break, a contemplative moment or simply to unwind in a reinvented space.

‹ Retour au parcours